3e newsletter du groupe Les Républicains Val-de-Marne Autrement

La commission permanente du conseil départemental s'est réunie le lundi 11 juin pour examiner 31 dossiers parmi lesquels :

Avis du Val-de-Marne sur le Projet régional de Santé

Les élus du Département ont examiné le Projet Régional de Santé 2018-2022, document important puisqu'il définit la stratégie régionale dans le domaine de la Santé et précise l'ensemble des priorités que l'ARS met en œuvre avec ses partenaires.

A l'unanimité, les élus ont émis de nombreuses réserves parmi lesquelles le manque de précision dans les éléments budgétaires, le manque de prise en compte des enjeux liés à la médecine du travail, le manque de précision quant au développement de l'offre médico-sociale à domicile...

Par ailleurs les élus du groupe rappellent leur opposition au transfert du service de greffe hépatique de l'hôpital Henri-Mondor. Sous couvert de rationalisation, cette décision déstabilise l’offre de soin du territoire Val-de-Marnais et la cohérence du parcours de soins pour les patients.

Enfin, il est fort dommageable que le Val-de-Marne soit placé comme "non prioritaire" dans le développement des places d'accueil pour personnes en situation de handicap, alors que nous souffrons d'un déficit important. Le groupe regrette également de ne pas retrouver dans ce document l'engagement du Président de l'ARS, pris devant les Conseillers départementaux en octobre dernier, selon lequel le Département devrait bénéficier de 15 à 18% de l'enveloppe globale du 4e plan autisme.

>> Consulter le Plan régional de Santé

 

Soutien aux épiceries sociales et solidaires

Nous avons voté lundi une subvention de plus de 100 000 € pour soutenir les épiceries solidaires qui interviennent en faveur des Val-de-Marnais les plus fragilisés

Une épicerie solidaire, c’est quoi ?

C'est une structure qui propose des produits (notamment alimentaires) contre une participation financière variable. L’objectif est de favoriser la création de lien social et le maintien de la dignité de chaque personne aidée.

Les associations financées aujourd’hui sont les suivantes : le Panier Solidaire (Cachan), Au Petit Plus (Charenton-le-Pont, Saint-Maurice), L’Escale (Le Plessis-Trévise, La Queue-en-Brie), Le Grain de Sel (Choisy-le-Roi, Thiais), Le Co-Pain (Alfortville), L’Eclaircie (Arcueil), Sol’Epi (Chevilly-Larue), Epi de S.O.N. (Sucy-en-Brie, Ormesson, Noiseau), Le Colibry (Bry-sur-Marne), Terre’Anoe (Saint-Maur-des-Fossés).

« La Court’Echelle » (Fontenay-sous-Bois) et « Le Coup de Pouce » (Fresnes, Rungis, L’Haÿ-les-Roses) feront l’objet d’une prochaine délibération.

 

Déploiement de la fibre optique

Le groupe Les Républicains Val-de-Marne Autrement soutient le déploiement de la fibre optique.

En effet, pour lutter contre la fracture numérique, le Département a signé en 2014 une convention de délégation de service public relative à l’aménagement numérique très haut débit sur le territoire du Val-de-Marne, notamment dans les communes où aucun investissement privé n'était prévu.

Cette délégation de service public avec FALOFIBRE a permis de déployer une infrastructure de télécommunications en fibre optique pour les habitants de 4 communes du plateau Briard (9000 logements), mais également de raccorder les sites départementaux (crèches, EDS, PMI, etc.), les collèges, les lycées et les CFA.

Le Département du Val-de-Marne a déposé un dossier de demande de subvention par le Plan France Très Haut Débit.

Nous avons voté lundi pour la convention de subvention avec l’Etat d’une valeur de 700 000 euros.

©2022 Les Républicains du Val-de-Marne. Tous droits réservés.

Search