Tous mobilisés pour faire face à la crise

A l’heure où nous écrivons ces lignes, la France vit sa 7e semaine de confinement. Nous souhaitons d’abord exprimer notre compassion aux familles des victimes de ce virus. Virus qui plonge le pays dans une crise sanitaire d’une ampleur inédite.

Même si le déconfinement se met en place progressivement, la crise va durer et nous allons devoir apprendre à vivre avec. Nous allons devoir adopter pour un long moment les gestes barrières, la distanciation sociale, probablement le port d’équipements individuels de protection… Le civisme de chacun est aujourd’hui essentiel pour nous protéger tous.

Avant de parler de l’avenir, il faut bien évidemment revenir sur la période de confinement. Nous souhaitons remercier l’ensemble des agents départementaux qui ont assuré la continuité du service public départemental, depuis leur lieu de travail habituel mais également en télétravail.

Nous remercions également l’ensemble des agents de toutes les fonctions publiques qui ont permis au pays de tenir, de faire fonctionner le service public. Plus généralement, nous tenons à remercier l’ensemble des Français qui jour après jour ont soigné, nourri et sécurisé les Français.

Enfin, il faut également saluer l’esprit de solidarité des Français, qui dans cette période ont largement contribué à développer des initiatives solidaires à l’attention de leurs voisins, leur quartier, leur ville.

Pendant cette crise, les collectivités territoriales, les villes, les Départements, les Régions, ont été au rendez-vous pour informer leurs administrés, adapter le service public, apporter des solutions concrètes pour répondre aux premières préoccupations (pénuries de masques notamment).

Le 13 avril dernier, le Président de la République a annoncé aux Français que le déconfinement du pays interviendrait le 11 mai. Il a fallu attendre ensuite l’intervention du Premier ministre le 28 avril devant la représentation nationale pour qu’enfin le Gouvernement esquisse un plan de déconfinement.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, alors que nous entamons en théorie la dernière semaine de confinement, beaucoup trop de questions restent sans réponse.

Comment réussir le déconfiement quand le protocle sanitaire pour l’organisation du temps scolaire dans le 1er degré a été transmis aux maires seulement le 2 mai pour une application uniforme sur tout le territoire le 11 ?

Comment réussir le déconfinement quand à moins d’une semaine du jour J on ignore tout des capacités du gouvernement à tester massivement ou que des doutes pèsent sur la capacité du gouvernement à fournir des masques à tous ceux qui en ont besoin, alors même qu’ils vont être obligatoires dans les transports.

Face à ce flou, les parlementaires LR ont tenu à faire des propositions concrètes pour un déconfinement « clair, territorialisé et sous protection ». Ils ont affirmé que les masques et les tests doivent être au cœur de notre stratégie de déconfinement. Rendre le port du masque obligatoire, tester massivement les Français et les isoler si besoin sont en effet des conditions indispensables pour éviter une 2ème vague tant redoutée.

Les Républicains proposent également d’accélérer la reprise économique en renforçant le soutien envers nos entreprises, commerces de proximité, cafés, hôtels et restaurants en proposant des annulations de charges et des aides directes et en lançant un grand plan d’investissement en partenariat avec les collectivités territoriales.

Enfin, alors que les collectivités territoriales ont tenu un rôle majeur pendant toute la période de confinement, qu’elles ont démontré leur capacité à innover et leur souplesse dans l’action, les Républicains seront attentifs à ce que la responsabilité pénale des élus locaux ne soit pas engagée dans le cadre de cette crise sanitaire. Par ailleurs la question financière devra être posée au regard des contraintes supplémentaires qui ont pesé sur les collectivités pendant cette période.

Nul ne peut présager aujourd’hui, début mai, de la réussite ou de l’échec de la stratégie gouvernementale. En tout état de cause, il faudra ensuite tirer des enseignements car incontestablement il y a eu des dysfonctionnements dans la gestion de cette crise.

Les élus du groupe Les Républicains Val-de-Marne Autrement

 

>> Lire la tribune en PDF

©2020 Les Républicains du Val-de-Marne. Tous droits réservés.

Search