CREATE ACCOUNT

*

*

*

*

*

*

FORGOT YOUR PASSWORD?

*

“J’irai jusqu’à la victoire” - François Fillon

Retrouvez les principaux messages de l’interview donnée par François Fillon au Figaro.

  • Tous mes discours de campagne sont articulés autour de deux thèmes, la liberté et l’autorité. La question de l'autorité est au cœur de mon projet depuis longtemps. 
  • La situation est explosive. Elle marque l’échec du gouvernement qui a été laxiste sur le plan pénal et immobile sur la modernisation et le renforcement des forces de sécurité. Il y a une énorme inquiétude des Français. Et je suis bien décidé à y répondre. 
  • Le message que j'adresse aux policiers, c'est celui de mon soutien total. C'est bien d'aller au chevet d'un jeune, mais il faudrait aussi que le président de la République aille au chevet des policiers blessés, caillassés, injuriés ! Si je suis élu, je leur donnerai les moyens modernes pour assumer leur mission. 
  • Il faut dégager des effectifs de policiers supplémentaires par la suppression de la bureaucratie. Et s'il faut créer des postes de policiers supplémentaires, on le fera. 
  • Je prévois de rétablir la mesure que nous avions prise et qui a été abrogée par le gouvernement socialiste de suspendre les allocations familiales aux familles de mineurs récidivistes. Elles ont des devoirs vis-à-vis de leurs enfants. 
  • Le crime contre l'humanité, c'est la Shoah, les génocides, l'esclavage… Oser comparer la colonisation à ces événements monstrueux, c'est une vraie faute. Cela dénote chez Emmanuel Macron un manque de profondeur historique et une absence de colonne vertébrale. Il dit à ceux qui l'écoutent ce qu'ils ont envie d'entendre, puisqu'il y a quelques mois il avait tenu d'autres propos plus nuancés sur la colonisation. Macron, c'est la cohérence zéro. 
  • Plus on s'approche de la date de l'élection présidentielle, plus il serait scandaleux de priver la droite et le centre d'un candidat. Je m'en remets désormais au suffrage universel. Ma décision est claire : je suis candidat et j'irai jusqu'à la victoire.

Lire l’interview en entier < ICI >

TOP